Questions / Réponses

La plateforme J'aime l'info

Qu'est-ce que J'aime l'info ?

J'aime l'info est le point de rencontre entre :

  • des sites et des blogs qui font de l'information sur Internet avec une exigence de qualité, et qui veulent se développer, améliorer leurs services ou lancer de nouveaux projets ;
  • des internautes exigeants quant à la manière dont ils s'informent, qui sont prêts à contribuer financièrement à leur développement et à leurs projets.

Qui gère la plateforme ?

Une association dont le Spiil (Syndicat de la presse d'information indépendante en ligne) est membre fondateur.

Quelles sont les fonctions de la plateforme ?

  • Regrouper et présenter les sites faisant appel aux dons ;
  • Enregistrer les dons ;
  • Exécuter les transactions financières ;
  • Informer les sites des dons reçus et les internautes des dons réalisés ;
  • Permettre aux utilisateurs de modifier leurs dons mensuels.

Les dons peuvent-ils bénéficier d'une exonération fiscale ?

Les dons bénéficiant aux sites disposant du statut de service de presse en ligne dans la catégorie "information politique et générale" peuvent bénéficier d'une déduction fiscale (plus de précisions). Pour les particuliers soumis à l'impôt sur le revenu, cette déduction représente 66% du montant du don.

Les sites concernés sont classés dans la catégorie "Eligible aux réductions d'impôt".

J'aime l'info transmettra chaque année aux internautes ayant consenti des dons à ces sites une attestation à joindre à leur déclaration de revenus leur permettant de bénéficier de cet avantage.

Comment est née l'idée de la plateforme ?

L'idée est venue au sein de Rue89. Le site recevait des demandes de certains internautes souhaitant matérialiser leur attachement au site par un soutien financier. Plutôt que d'instaurer un système de "tirelire" individuelle sur le site, nous avons imaginé un dispositif permettant de mutualiser les dons entre les sites. L'objectif est de créer une dynamique, en permettant aux internautes de soutenir plusieurs sites à la fois.

Au printemps 2009, Rue89 a répondu à un appel à projets du secrétariat d'Etat à l'économie numérique. Le projet a été sélectionné et a bénéficié d'une subvention pour sa conception et son développement.

Qui possède J'aime l'info ?

Les droits patrimoniaux sur la plateforme ont été transférés à l'association J'aime l'info. Tous les développements ont été réalisés sous forme de logiciels libres. Ils sont donc réutilisables par toute personne, à condition que les développements additionnels soient placés sous le même type de licence.

Le développement de la plateforme a été conçu de telle sorte que la technologie de base permettant la mise en relation entre des projets et des donateurs puisse être déclinée pour créer d'autres plateformes, par exemple dans le domaine de l'art, de la musique... ou même pour créer une plateforme concurrente de J'aime l'info dans le domaine de l'information. Le système peut aussi, par exemple, être décliné au sein d'une plateforme de blogs afin de soutenir leurs auteurs.

Dans quel ordre les sites sont-ils présentés ?

Sur la page d'accueil, l'ordre de présentation des sites et des projets fait l'objet d'un tirage au sort.

Dans les pages de listes, ce sont les derniers inscrits qui sont présentés en premier.

Si vous n'êtes pas identifiés sur le site, la page ne change que toutes les cinq minutes (elle est mise dans un cache). En revanche, si vous êtes identifié sur le site, elle est rafraîchie et c'est une nouvelle liste qui apparaît à chaque nouveau chargement.

Les dons des internautes

Que soutient-on ?

On soutient les sites et les blogs présents sur la plateforme. Ces derniers peuvent faire appel aux internautes pour leur développement ou pour des projets particuliers. Il peut s'agir par exemple d'un reportage à l'étranger, d'une enquête, d'une nouvelle rubrique, d'une nouvelle fonctionnalité...

Les dons sont-ils ponctuels ou réguliers ?

Les deux modalités sont possibles : soit des dons ponctuels pour soutenir un ou plusieurs sites, soit des dons mensuels. L'internaute décide alors du montant qu'il va consacrer chaque mois à un ou plusieurs sites. Une première transaction est enregistrée le jour où il effectue son premier don puis le même jour des mois suivants. Le donateur peut à tout moment ajouter ou retrancher des sites et modifier les montants des dons et la date de prélèvement.

Comment fonctionne le financement des projets ?

Les sites doivent être déjà présents sur la plateforme pour soumettre des projets au financement des internautes. Les projets sont caractérisés par un objectif budgétaire et une date cible. Par exemple, un site envisage d'envoyer un de ses journalistes en reportage en Italie. Il se donne une semaine pour réunir la somme de 1000 euros.

Les projets sont une des modalités possibles d'aide à un site. Chaque site est libre de proposer ou non des projets. Il ne s'engage à les réaliser que si l'objectif budgétaire est atteint dans le délai imparti.

Que se passe-t-il si l'objectif n'est pas atteint ?

Le site dispose de trois possibilités :

  • il repousse la date et se donne un peu plus de temps pour réunir la somme ;
  • il réalise le projet avec la somme reçue ;
  • il reverse la somme à son fonctionnement général ou à un autre projet.

Il informe les internautes de son choix sur la page de son site consacrée à J'aime l'info.

Pourquoi ne pas rembourser les contributeurs souhaitant soutenir un projet si celui-ci n'est pas réalisé ?

J'aime l'info a été conçu pour soutenir des sites. Les projets sont une des modalités possibles de ce soutien, un outil permettant aux sites de communiquer sur la manière dont ils souhaitent utiliser les contributions reçues.

Comment sont effectuées les transactions ?

Les transactions sont effectuées par carte bancaire. Elles sont gérées par Paybox, un prestataire spécialisé proposant une solution entièrement sécurisée.

Comment sont payés les frais de gestion de la plateforme et les frais liés aux transactions ?

Une commission est prélevée sur chaque transaction (8 % sur la tranche 0-500 € et 3 % sur la tranche supérieure à 500 € s'il y a lieu). Les dons directs (par chèque ou par virement sur le compte de J'aime l'info) font également l'objet d'une commission forfaitaire additionnelle de 10 euros.

Mes données personnelles sont-elles transmises aux sites que je soutiens ?

Les noms, prénoms et adresses e-mail sont transmis aux sites.

Si je fais un don, les autres utilisateurs de J'aime l'info le sauront-ils ?

Au moment d'effectuer la transaction, il est possible de choisir un "don discret". Dans ce cas, le nom d'utilisateur n'apparaît à aucun endroit de la plateforme. Si cette option n'est pas choisie, le nom d'utilisateur peut figurer dans les listes de derniers donateurs présentes dans les pages des sites.

Les dons impliquent-ils des contreparties de la part des sites bénéficiaires ?

Non, aucune contrepartie particulière n'est attendue de la part des sites bénéficiaires, si ce n'est la transparence sur leur utilisation.

Les sites présents sur la plateforme

Comment sont agréés les sites présents sur la plateforme ?

Les éditeurs de sites ou de blogs peuvent s'enregistrer sur la plateforme à condition de respecter certains critères précisés dans les conditions générales d'utilisation.

Il s'agit notamment de produire régulièrement une information originale et vérifiée. Les adhésions seront confirmées après vérification du respect des conditions. Un comité d'évaluation au sein de l'association sera chargé de trancher les cas litigieux.

Qui est membre de ce comité d'évaluation ?

A ce jour, il est composé de :

  • Laurent Mauriac, président de J'aime l'info et cofondateur de Rue89 ;
  • Jean-Christophe Boulanger, directeur de la publication du site Contexte ;
  • Marie-Catherine Beuth, journaliste au Figaro ;
  • Florent Latrive, journaliste à Libération.

Je vois que J'aime l'info est présent sur la plateforme. Pourquoi ?

Dans l'hypothèse où certains donateurs ne souhaitent pas aider des sites en particulier mais le secteur de la presse en ligne dans son ensemble, ils peuvent ainsi soutenir la plateforme. Ces dons permettront de diminuer les commissions prélevées sur les transactions.

Des journalistes indépendants peuvent-ils soumettre des projets d'articles ?

Seulement si le journaliste en question dispose d'un blog ou d'un site déjà présent sur la plateforme. L'éditeur doit être enregistré pour pouvoir soumettre des projets.

Mon blog appartient à une plateforme de blogs. Puis-je m'enregistrer sur J'aime l'info ?

Oui, si le site sur lequel votre blog figure a un statut d'hébergeur et non d'éditeur, autrement dit si vous n'avez pas de lien de subordination avec lui et si vous ne touchez pas de rémunération. Ainsi, le blog d'un journaliste salarié par l'éditeur du site sur lequel il est hébergé ne peut pas figurer sur J'aime l'info.

Quelles sont les obligations des sites présents sur J'aime l'info ?

Les éditeurs doivent rendre des comptes, au moins tous les trois mois, sur la manière dont les fonds récoltés auront été utilisés.

Ils pourront le faire de trois manières :

  • sur leur page de J'aime l'info ;
  • sur une page dédiée hébergée sur leur site ;
  • par un e-mail envoyé à l'ensemble de leurs donateurs.

Je suis une entreprise. Puis-je utiliser J'aime l'info pour faire un don ?

Oui. Pour toute demande particulière, les entreprises peuvent contacter l'association [contact@jaimelinfo.fr].

Comment les dons reçus doivent-ils être comptabilisés ?

Les transactions des utilisateurs sont des dons adressés à J'aime l'info qui les reverse, sous forme de subventions, aux sites concernés, en prélevant une commission.

Pour les entreprises, les subventions doivent être comptabilisées dans les produits de l'entreprise. Elles ne sont pas soumises à la TVA.

Si vous avez d'autres questions, merci de nous les adresser [contact@jaimelinfo.fr].