Next INpact

L'actualité du numérique indépendante, depuis plus de 15 ans

C'est en juillet 2000 que le site INpact Hardware fût créé par Christophe Neau, qui a depuis continuellement cherché à fédérer une équipe autour d'un même slogan : « Si tu ne sais pas : demande. Si tu sais : partage ! » C'est après quelques années que l'aventure PC INpact est née, afin de structurer l'activité du site sous la forme d'une SARL de presse le 5 mai 2003.

Mais au fil du temps, nous nous sommes ouverts à bien plus que l'univers des composants informatiques et le monde du PC. Ainsi, en avril 2014, le site change de nom et devient Next INpact. Il se donne alors pour but d'informer le public sur les révolutions en cours ou à venir qui sont liées au domaine du numérique et des nouvelles technologies, et ce, sous différents aspects : techniques, pratiques, juridiques, financiers ou même culturels. Le tout de manière claire, simple et en toute indépendance.

Une équipe de journalistes, aucune aide directe

Nous sommes auto-financés, rentables depuis notre création (excepté lors de deux exercices), nous publions nos comptes sur notre site chaque année et nous ne demandons ni ne touchons aucune aide directe. 76 % des parts sont toujours dans les mains du créateur et actuel gérant (le reste est en grande partie partagé entre plusieurs salariés actuels ou passés de la société).

Notre équipe de journalistes œuvre chaque jour pour traiter de ce qu'il se passe au sein des constructeurs de composants informatiques, chez les géants du web, dans les startups à l'échelon national ou local, mais aussi dans les ministères et autres lieux de pouvoir. Le tout afin d'analyser de manière critique les évolutions qui vont pour certaines bouleverser notre quotidien.

Un site dédié au numérique reconnu IPG 39 bis A

Ainsi, nous sommes membres du Syndicat de la Presse Indépendante d'Information en ligne (SPIIL) depuis fin 2013 et reconnu comme site de presse en ligne depuis 2014 par la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP). Cette dernière nous a accordé le statut de titre consacré pour une large part à l’information politique et générale (IPG) au sens de l’article 39 bis A du Code général des impôts en mai 2016.

Les dons effectués à travers la plateforme J'aime l'info ouvrent donc droit à une défiscalisation et permettent de renforcer notre indépendance.